Impact des conflits armés sur les femmes

 

D’innombrables Femmes et Jeunes Filles dans le monde entier sont traumatisées par les guerres : civiles mais souvent au centre des combats, elles subissent la disparition de leur mari ou de leurs parents, elles sont chassées de leur maison, parfois emprisonnées, elles sont victimes de violences ou d’agressions ; très souvent aussi, la guerre signifie pour elles la perte d’êtres chers.

Et pourtant, elles sont admirables dans le courage qu’elles mettent et les ressources qu’elles trouvent en elles-mêmes pour surmonter la désintégration de leur famille, la perte de leur logis et de leurs biens, la destruction de leur existence.

La vulnérabilité des Femmes provient du fait qu’à l’heure actuelle les conflits armés touchent de plus en plus les populations civiles qui sont prises dans les combats, ce qui place sur les Femmes dans d’énormes difficultés quand elles doivent assurer rien moins que la survie même de leur famille. Les Femmes sont dès lors les plus exposées au dénuement, à l’exclusion et à toutes les épreuves découlant d’un conflit armé, d’autant plus qu’elles sont déjà les premières victimes de la discrimination en temps de paix !

Lors de certains conflits, les Femmes que l’on considère comme les dépositaires de l’identité ethnique et culturelle de leur communauté qu’elles sont censées transmettre aux générations suivantes, sont d’autant plus susceptibles d’être brimées par cette communauté elle-même si celle-ci estime qu’elles n’ont pas convenablement joué ce rôle traditionnel qui leur est assigné.

Enfin, et c’est le plus grave, elles peuvent être désignées pour cible par l’ennemi qui voudrait précisément empêcher qu’elles jouent ce rôle de transmission d’identité culturelle et ethnique. Ou encore, ces deux menaces qui pèsent sur elles : la violence sexuelle pratiquée par les troupes comme arme de guerre, et la contrainte exercée sur elles de porter le plus d’enfants possibles pour remplacer leurs fils morts au combat.