Mexique : déclaration condamnant la violence et l’impunité des attaques à l’encontre des défenseurs des droits de l’homme

 

Veuillez cliquer ici pour lire la déclaration complète en espagnol.

La déclaration demande tout particulièrement ce qui suit :

  • Nous demandons de s’attaquer aux causes structurelles afin de protéger les défenseurs des droits humains de la corruption et de l’impunité.
  • Nous appelons l’Etat mexicain à se conformer aux recommandations faites par le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l’homme.
  • Nous déplorons l’assassinat de Isidro Baldenegro, qui s’est produit au début de la visite du Rapporteur, ce qui en fait une affaire emblématique.

La déclaration a été diffusée afin d’accroître la sensibilisation à la situation suivante :

Mexico, 25 janvier 2017. Dans le cadre de la visite officielle de M. Michel Forst, Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, des organisations de la société civile ont exprimé énergiquement « Ça suffit la violence !» à l’encontre des journalists et défenseurs des droits de l’homme par l’Etat et d’autres acteurs. Le meurtre du défenseur Isidro Baldenegro, qui s’est produit lorsque la visite commença, est particulièrement sérieux.

 

Mexico, Michel Forst, Center for Human Rights Fray Bartolomé de Las Casas, AC